Qui sommes-nous ?

 

objectifs CEJ

Nos objectifs

Notre objectif stratégique est de lutter contre la pauvreté.
 
Nos actions ont toutes pour objectif de permettre aux familles de Jette, en situation de pauvreté, de vivre dans la dignité.

Toutes nos activités sont basées sur la cellule familiale dans son entièreté. Cela nous paraît être le meilleur moyen d’avoir un impact tangible à court, moyen et long terme, sur le phénomène de pauvreté.

  • L’éducation des adultes et des enfants, et leur émancipation sociale.
  • L’accompagnement social.
  • L’insertion socioprofessionnelle des plus éloignés de l'emploi.
  • La contribution au pouvoir d’achat des plus défavorisés.

Notre originalité : entraide et bénévolat

Entraide et non aide

 Le Centre d'entraide de Jette (CEJ) n'est pas seulement un centre "d'aide", mais un centre "d'entraide". Des personnes ayant été aidées peuvent assurer un service dans le cadre du CEJ et cela, selon leurs possibilités et leurs disponibilités.


La force du bénévolat au CEJ

Le bénévolat constitue une force extraordinaire, à la fois pour le Centre, pour le volontaire et pour la personne aidée. Les activités du CEJ sont alimentées par les nombreux bénévoles qui, chaque jour, participent à l’entraide dans tous les services.

 

« Le centre fonctionne grâce à l’aide de nombreux bénévoles comme Kévin, en chaise roulante, qui a cherché pendant plus de 2 ans un endroit où l’on accepterait son aide et qui est aujourd’hui l’un des bénévoles les plus acharnés de l’équipe ! »


« Au travers de ses actions, le CEJ veille à ce que chacun puisse trouver sa place dans la société et dispose des outils nécessaires à son émancipation. Au cours des dernières années, il a notamment fait la connaissance de Nassira, une jeune femme de 24 ans d’origine marocaine et maman de 3 enfants. (...) Installée en Belgique, elle est extrêmement introvertie et est incapable de gérer des liens sociaux. C’est le CPAS de Jette qui l’aiguille vers le CEJ pour suivre des cours de français langue étrangère (...) L’équipe décide de mettre en place un coaching individualisé assuré par la coordinatrice. Cette assistante sociale de formation a une longue expérience en la matière et décide de réaliser un travail social en plusieurs étapes avec Nassira. Etablir d’abord un dialogue pour développer petit à petit un lien de confiance. Motiver ensuite Nassira à participer à des cours et lui expliquer les avantages qu’elle pourra en retirer, non seulement en termes d’apprentissage, mais aussi en terme d’émancipation personnelle et sociale. Enfin, inscrire la jeune femme à plusieurs modules pour lui permettre une intégration sociale maximale. »

Extrait de Jette Info n° 201 octobre 2012, page 18 - S’entraider pour augmenter la cohésion sociale

Histoire du CEJ

 Notre histoire

L’asbl «  Le Centre d’Entraide de Jette » existe depuis plus de quarante ans.

  • Depuis 1991 : Le CEJ, soutenu par la Commission Communautaire Française et l’échevinat des Affaires sociales de la commune de Jette, participe activement aux projets « Intégration et Cohabitation des différentes communautés locales » avec d’autres associations et institutions jettoises.
  • 1985 : En partenariat avec la Commune de Jette, le CEJ obtient 7 travailleurs salariés : 2 assistants sociaux et 5 aide-ménagères.
  • 1971 : Des bénévoles jettois se regroupent  en asbl. Leur but : conseiller, guider et aider à l’intégration sociale de manière durable les personnes qui viennent les solliciter.

Notre organisation

  • Le Conseil d’Administration : composition
  • Les membres du personnel : 3 assistants sociaux, une employée pour le travail administratif et comptable, un éducateur spécialisé pour l’accueil des jeunes de 6 à 18 ans (Ecole Des Devoirs) et la cohésion sociale, 2 coordinateurs pour le magasin Rouf, 5 aide-ménagères, 5 agents valoristes (contrats Art 60§7).
  • Les bénévoles : Des dizaines de bénévoles s’engagent pour assurer chaque jour de multiples tâches au sein du CEJ : l’accueil, le service d'aide alimentaire, les cours d’alphabétisation et de français, l’accueil des enfants à l’école des devoirs, le fonctionnement du magasin ROUF.